Aller au contenu

Développer la nouvelle économie de la nature.

Oncra est un cadre ouvert de comptabilisation de l'élimination du carbone naturel qui permet l'élimination et le stockage du dioxyde de carbone grâce à des solutions basées sur la nature. Sa monétisation sert de financement transitoire pour inverser le changement climatique. Commencer!

Développer la nouvelle économie de la nature.

Oncra est un cadre ouvert de comptabilisation de l'élimination du carbone naturel qui permet l'élimination et le stockage du dioxyde de carbone grâce à des solutions basées sur la nature. Sa monétisation sert de financement transitoire pour inverser le changement climatique.

L'Oncra accompagne les 500 millions Les agriculteurs, constructeurs, et héros de la mer lutter contre le changement climatique.

Que représente Oncra ?

Ouvrir. Aucun coût initial, une transparence radicale, des données compréhensibles et accessibles signifient que tout le monde peut participer au nettoyage.

Naturel. Tous les projets soutenus par l’Oncra sont basés sur la nature et ont des impacts positifs sur l’intégrité des écosystèmes.

Carbone. Le carbone est la pierre angulaire de la nouvelle économie de la nature, circulaire et biosourcée. Les projets de l'Oncra accélèrent cette transition.

Suppression. Pour éliminer l’excès de CO2 de l’atmosphère, l’Oncra quantifie et certifie uniquement une élimination réelle et mesurable du dioxyde de carbone.

Comptabilité. Oncra fournit des outils, des protocoles et des services qui rendent la comptabilité et la monétisation du carbone accessibles à tous.

Le cadre

L'Oncra certifie les projets qui stockent du carbone dans rochers, océans, constructions et atterrir.

Le carbone stocké dans les roches mesure la séquestration du CO2 atmosphérique grâce à une altération accrue des roches et des minéraux, tels que l'olivine. En effet, cette technique reproduit le processus de formation des sols, base de toute vie terrestre.

Le carbone stocké dans les terres mesure la séquestration accrue du CO2 atmosphérique par les écosystèmes terrestres (agricoles). Il mesure l'augmentation de la biomasse aérienne, de la biomasse souterraine et de la biomasse stable (par exemple, le biocharbon).

Le carbone stocké dans l'océan mesure la séquestration accrue du CO2 atmosphérique par les écosystèmes marins (agricoles). Les solutions incluent les mangroves, les algues, les herbiers marins, les huîtres, le naufrage de la biomasse et bien plus encore. Le potentiel est illimité !

Parlons.

Partenaires de l'écosystème conseillant et investissant dans le développement de l'ONCRA

Joignez-vous à notre liste d'envoi!