Aller au contenu

Élimination du carbone

Removing several hundred million tonnes of CO2 out of the atmosphere will become increasingly necessary every year.

- Commission européenne

Le monde est confronté à un besoin urgent de mettre un terme à l’augmentation des niveaux atmosphériques de gaz à effet de serre (GES) et à leurs effets dévastateurs sur le changement climatique. Pour relever ces défis, les Accords de Paris, dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), sont entrés en vigueur depuis 2016. la réduction des émissions est insuffisante pour atteindre ces objectifs. Les Principes d'Oxford et d'autres initiatives mondiales proposent l'adoption de l'élimination du dioxyde de carbone (CDR) comme stratégie cruciale pour atteindre les objectifs climatiques mondiaux.

Vidéo : Let's Double Nature, le défi 1500 Gigatonnes. Par Jeppe van Pruisen. Voix Philippa Collin.

L'élimination du dioxyde de carbone (CDR) fait référence aux approches qui éliminent le dioxyde de carbone (CO2) de l'atmosphère. Cela se produit grâce à un large éventail d’approches, notamment la séquestration du carbone dans le sol, l’élimination et le stockage du carbone de la biomasse, l’amélioration de la minéralisation, le CDR océanique, le reboisement, etc.

Taxonomie de l’élimination du carbone des Nations Unies (GIEC)

Oncra se concentre exclusivement sur approches d'élimination naturelle, intégrant souvent l'ingéniosité humaine, également connue sous le nom de 'NatureTech.'

La comptabilisation de l'élimination du carbone est la mesure, reporting et vérification (MRV) du dioxyde de carbone extrait de l’atmosphère. Une comptabilité rigide basée sur des mesures permet aux déménageurs d'émettre et de vendre en toute sécurité des crédits de déménagement, les aidant ainsi à gérer et à développer leurs opérations de déménagement. Oncra permet aux petites et moyennes entités d'élimination du carbone d'entrer sur le marché du carbone grâce à son approche simple et abordable. Ce faisant, l’Oncra favorise la mise à l’échelle distribuée de ces projets indispensables d’élimination du carbone basés sur la nature.